C’est le chemin de la vie qui fait ce que nous sommes ainsi que la façon dont nous nous comportons face aux personnes et aux évènements. La vie est relation, nous sommes interdépendants. Nous sommes faits de choix et de circonstances. Nous ne pouvons pas agir sur les circonstances, mais nos choix ouvrent le chemin de la vie. Pour moi là vie ne peut se concevoir sans la liberté et sans la responsabilité.

L’Art

Je suis artiste peintre, musicienne chanteuse, professeur de Yoga et thérapeute. L’art est le fil conducteur de ma vie. Dans mon enfance, je passais beaucoup de temps à observer les œuvres d’art. Je pouvais passer des heures assise devant une peinture, sans bouger. Je respirais chaque coup de pinceaux de l’artiste. J’essayais de recréer en moi le geste et j’entrais dans un monde que je cherchais à découvrir. Comme s’il y avait là un secret, le secret de la vie. J’étais fascinée par la beauté d’une peinture, et toujours aujourd’hui par la façon dont l’artiste rend avec  légèreté, spontanéité, sensibilité, amour, le monde qu’il perçoit. Donner à voir sa vision du monde, la partager avec les autres, rencontrer ensemble l’harmonie, être dans la même émotion.

Je n’avais pas conscience de ce que je faisais, aujourd’hui, je dirais que je méditais.

Plus tard, j’ai pris des cours de peinture dans un atelier à Bordeaux, j’ai appris à peindre, à dessiner, à créer. L’art est la transcendance de ce que  l’on pressent.  Le geste créateur participe à la vie et  permet d’extérioriser son monde intérieur, un dialogue née entre soi et soi, et entre l’autre et soi. Pour moi, l’art, la création, c’est entrer dans le vivant, le partage. L’Art est un moyen de communication.

L’Art Thérapie

L’enfant, spontanément dessine, peint, dialogue avec le monde. Est-ce de l’art ? Là n’est pas la question, ce qui importe c’est la joie qu’il éprouve à créer dans l’innocence. Nous pouvons observer que nous perdons trop souvent cette capacité à créer, à s’émerveiller, à vivre le moment présent sans jugement. L’enfant est relié à lui-même et aux autres dans l’unité. C’est en animant des ateliers artistiques avec des enfants que je me suis intéressée à l’Art Thérapie et au processus créatif. J’ai suivi une formation durant trois ans. Aujourd’hui, j’accompagne ce processus créatif chez l’enfant et l’adulte en vue d’un mieux être. Dire autrement qu’avec des mots. J’ai ouvert mon cabinet d’Art Thérapie en créant  «  l’Art d’Etre Soi ». J’y accueille régulièrement des  adultes, des adolescents et  des enfants.

Le travail d’Art Thérapeute  est un travail d’accueil de la souffrance par l’amour sans condition. C’est  un accompagnement de la personne dans l’intention de rencontrer l’harmonie qui est en elle.  La souffrance est un mystère qui féconde l’être. Elle peut devenir stérile si nous ne regardons pas au-delà mais seul l’amour peut voir au-delà de la souffrance. L’une des qualités de l’être humain est sa capacité à aimer et à être aimé. C’est dans cet échange qu’un lien se crée, un lien à soi et à l’autre.

L’Inde

A la fin de ma formation, je suis partie en Inde pour un voyage humanitaire. J’ai travaillé en tant qu’Art Thérapeute avec l’association Partager Grandir. Nous étions plusieurs à intervenir auprès d’enfants dans un orphelinat à Tirunamavalai (Inde du Sud).

L’Inde  est un pays magique, merveilleux, à la fois accueillant et déstabilisant surtout la première fois pour nous occidentaux. Tous les sens sont mis en éveil. C’est un pays fascinant par sa diversité, son histoire,  ses philosophies, ses religions, …L’esprit est bousculé par le côté mystique, le corps est bousculé par des émotions profondes, chaviré par tant de nouveautés. D’autre part, le travail humanitaire éprouve le cœur et les sentiments, nous voudrions faire plus, faire mieux. Donner de l’amour mais nous ne sommes qu’une goutte d’eau dans l’océan de la vie… Au fil des jours, nous rencontrons l’humilité.

Une amie en Inde m’a initiée au Yoga,  cet instant précieux ou  le corps et l’esprit se rencontre dans un mouvement de paix intérieur. Je n’oublierai jamais ce moment où j’ai découvert l’harmonie du souffle s’unifiant aux postures, ni ce sentiment de bien-être venant apaiser mes émotions.

Durant ce voyage j’ai fait la connaissance d’un professeur de Yoga indien avec qui je pratiquais chaque jour. Ce rendez-vous quotidien m’a permis de prendre conscience de mon corps dans ses capacités et ses limites et de découvrir ainsi l’importance de l’instant présent. J’ai compris que le Yoga n’était pas seulement une pratique sur le tapis mais une ouverture sur un monde que j’avais très envie de découvrir, ce monde est le chemin de la connaissance de Soi.

Depuis, je vais régulièrement en Inde. Je vois grandir les enfants de l’orphelinat et j’apporte mon aide tout comme d’autres personnes qui interviennent. J’ai fait de merveilleuses rencontres. L’Inde m’a ouverte vers un horizon de lumière et d’amour.

La Sophrologie

C’est en prenant personnellement conscience de mon vécu des choses de la vie et en constatant la diversité de mes états  de consciences que je me suis intéressée à la Sophrologie. Pour moi, la Sophrologie est intimement liée au Yoga. La relaxation, la méditation sont des chemins qui conduisent à la  connaissance de soi. En rencontrant la Sophrologie et en la pratiquant, j’ai observé la complémentarité et l’unité de la philosophie occidentale et orientale.

La sophrologie est une science qui étudie la conscience humaine. Elle procède par un ensemble de techniques et de méthodes  à renforcer l’équilibre entre nos pensées, nos savoirs et nos comportements. A trouver une bonne santé à travers une harmonie physique et psychique. Elle renforce nos actions positives et développe nos capacités à voir ce qui est afin d’être efficace dans notre vie.

Avec l’entrainement de la Sophrologie, nous pourrons aller d’un état de conscience habituelle vers un état de conscience Sophronique qui est l’intégration existentielle positive de l’être. C’est la rencontre de nouveaux contenus de pensées avec lesquels nous nous trouvons en harmonie. C’est augmenter nos potentiels, c’est l’amélioration progressive de notre qualité de vie. C’est la rencontre de notre « être » authentique. La Sophrologie permet de prendre en considération notre dignité d’être humain et d’agir en conséquence. Nous portons tous en nous des structures positives, la sophrologie permet d’en prendre la mesure.

Devenir professeur de Vini Yoga

En France, je  suis devenue l’élève d’Olivier Mortara puis tout en continuant ma pratique avec lui, je me suis formée pour devenir professeur de Yoga à mon tour.

Pour ma part, j’ai choisi le Vini Yoga, l’école de Sri Krishnamacharya, issue d’une longue tradition indienne. Avec son fils TKV Desikachar, tous deux posent les bases du Vini Yoga et  ses principes :

« Ce n’est pas la personne qui doit s’adapter au Yoga mais le Yoga qui doit être ajusté à chaque personne ».

« L’esprit Viniyoga, c’est partir de là où l’on se trouve. Puisque chacun est différent et change de temps à autre, il ne peut y avoir de point de départ commun et les réponses toutes faites ne serviront à rien. Il est nécessaire d’examiner la situation actuelle et de remettre en cause le statut habituellement admis. »   TKV Desikachar

Cet enseignement est relayé dans les années 1980 par TKV Desikachar aux occidentaux qui eux-mêmes l’ont transmis à leur tour. Ainsi la tradition se transmet et se diffuse en Occident.

La formation de professeur de Vini Yoga est fondée pour répondre aux besoins physiques, aux besoins émotionnels de l’élève et à son mental.  Cet enseignement respecte l’étude pratique des asanas ainsi que les textes sanskrits philosophiques de Patanjali. Le Yoga est l’ouverture de l’esprit dans la connaissance. L’étude des textes sanskrits a été pour moi une révélation. La beauté, la nature, la souffrance, le bonheur, le malheur, les mystères de la vie m’interrogent. J’ai compris l’importance d’accueillir ses émotions et de prendre en considération ses besoins. Le Yoga nous permet d’apprendre l’autonomie. Le sens de la vie est en ce qui est et nous pouvons y rencontrer l’équilibre.

D’autre part, j’ai  observé que nous pouvions être désorientés par les évènements de la vie. Soit parce que nous aimerions rester dans le vécu de choses agréables, ou bien parce que  nous voudrions  fuir des évènements nouveaux difficiles à vivre.  Nous sommes confrontés aux changements, la vie est en mouvement et nous pouvons mal vivre ces changements. Le sens de la vie est en ce qui est, ce qui se passe, ce qui se présente. Dans ce mouvement, qui en somme est la vie, nous pouvons rencontrer l’équilibre en portant  un regard bienveillant devant les situations nouvelles qui peuvent nous faire peur. Cela ne signifie pas être figé ni fataliste bien au contraire, c’est prendre en considération que nous sommes confrontés à des circonstances qui peuvent se vivre comme des expériences.  La vie est un processus relationnel, à soi, à l’autre et à tout ce qui est vivant.

J’ai beaucoup de gratitude pour chacun de mes professeurs.

Entre l’Art et le Yoga

« Regarde la lumière et admire la beauté. Ferme l’œil et observe. Ce que tu as vu d’abord n’est plus et ce que tu verras ensuite n’est pas encore » Léonard de Vinci.

Le yoga, c’est l’ici et maintenant dans l’unité et la lumière. Le Yoga est une pratique et un état d’être au monde. En cela, il rejoint l’Art qui est un  mouvement de création perpétuel.

Le Studio Nature Asana

Toutes ses formations, toutes ses expériences m’ont permis de prendre conscience de la vie dans sa  beauté et dans son évolution. C’est à la lumière de ses  enseignements et de ses connaissances que je peux aujourd’hui accompagner et aider toutes personnes souhaitant un mieux-être.

Le studio Nature Asana est né du désir de créer un lieu de partage, de communication dédié à la rencontre de Soi ouvert au monde.

Namaste